Emo vs Goth : Les Principales Différences

Les gens se demandent souvent quelle est la différence entre goth et emo. À première vue, ils peuvent sembler très similaires, mais la réalité est tout à fait différente.

Vous avez cherché partout pour savoir quelle est la différence entre emo et goth. Vous avez consulté des oracles, fait un sacrifice au démon chèvre des enfers, ou peut-être pensé à vendre votre âme en échange de la clé mystérieuse de cette question de proportions monumentales. Hélas, la réponse reste insaisissable et cela vous empêche de dormir la nuit. Vous maudissez le ciel en criant de désespoir : « Quelle est la différence entre goth et emo ? »

Reposez votre tête fatiguée mon jeune ami, car dans ce post, nous allons explorer une brève leçon d’histoire de ces deux subcultures délicieusement sombres, les différences clés entre emo et goth, et comment vous pouvez facilement distinguer les deux.

Prêt ? Allons-y !

Une brève histoire du Goth

Avant de continuer, il est important de poser la question : « Qu’est-ce qui est venu en premier – le poulet ou l’œuf ? » Ou plus précisément : « Qu’est-ce qui est venu en premier – emo ou goth ? »

Si vous avez deviné « goth », félicitations car vous avez raison ! (Allez chercher un cookie, vous l’avez mérité !)

Comme beaucoup de choses dans la vie qui sont devenues de plus en plus diversifiées, fluides et étendues avec le temps, elles commencent souvent par une seule origine.

Le style et la subculture gothique ont émergé en même temps que les genres musicaux rock, punk et metal gagnaient une énorme popularité dans les années 60, 70 et 80. Bien que la plupart de ces styles proviennent initialement du rock sous une forme ou une autre, ce qui est certain, c’est que ces trois subcultures allaient initier un mouvement contre-culture et donner vie à de nombreux genres musicaux alternatifs, modes et styles de vie qui suivraient.

Alors, qu’est-ce que le Goth ?

Être goth est souvent défini par une combinaison d’apparence (en ce qui concerne la mode), d’intérêts musicaux particuliers, d’une appréciation et d’une vision romantique du sombre, morbide et effrayant, d’un système de croyances contre-culturel et d’un appel ou d’une connexion authentique à une communauté d’autres individus partageant les mêmes idées.

La culture gothique est une culture qui célèbre souvent la beauté dans l’obscurité (à ne pas confondre avec le fait d’être sinistre ou maléfique). La mort, la décadence, les cimetières, les animaux et insectes effrayants, les pleines lunes, les vampires et les choses sorcières ne sont que quelques thèmes communs que vous trouverez dans la subculture gothique.

Il est souvent difficile de cerner certaines caractéristiques communes dans la culture gothique, car elle s’est ramifiée pour inclure tant de variations et de sous-genres, rendant ce que signifie être goth incroyablement fluide. Les personnes de tous horizons, carrières, vues religieuses, genres, etc., peuvent trouver une place au sein de la culture gothique, et c’est l’un des aspects les plus beaux et enchanteurs de cette riche communauté.

Une brève histoire de l’Emo

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le goth a commencé à émerger dans les années 70 et 80 peu après que le rock, le punk et le métal soient devenus plus établis. D’un autre côté, le terme « emo » restera largement inconnu pendant au moins quelques décennies de plus. Cela est principalement dû au fait que l’emo est essentiellement une branche de la subculture gothique en termes d’histoire d’origine. Comme le goth est né des sous-cultures rock de l’époque, l’emo est né ensuite de l’essence du goth.

Beaucoup de ceux qui se considèrent emo affirment que cette sous-culture a ses racines à la fin des années 80 et tout au long des années 90. Bien que cela puisse être vrai, l’emo n’a pas vraiment eu sa chance sous les feux de la rampe avant la fin des années 90 et le début des années 2000, où vers 2002 sa popularité en tant que nouvelle sous-culture alternative a commencé à grimper en flèche.

L’emo était enraciné au cœur de la subculture gothique mais a évolué pour inclure son propre ensemble de caractéristiques uniques et définissantes. La musique, la mode, le mode de vie et même les visions du monde ont pris une vie propre, qui finirait par créer une sous-culture très différente de son prédécesseur gothique malgré quelques points communs.

Alors, qu’est-ce que l’Emo ?

Être emo est souvent défini par une combinaison d’apparence (en ce qui concerne la mode), de certains intérêts musicaux, d’une disposition particulière « angoissée » et émotionnelle, d’un système de croyances contre-culturel et d’un appel ou d’une connexion authentique à une communauté d’autres individus partageant les mêmes idées.

Alors que la culture gothique a tendance à célébrer l’obscurité, la culture emo utilise l’obscurité comme une externalisation de leurs sentiments internes. Le terme « emo » a ses racines dans « émotion » ou « émotif », faisant de la culture emo une culture à la fois passionnée et profondément angoissée. Elle est, bien sûr, largement fondée sur la musique formatrice de l’emo, qui allait des vibrations confessionnelles de Taking Back Sunday au Rock Indépendant de Death Cab for Cutie, en passant par les styles Screamo d’Alexisonfire et tout le reste.

Taking Back Sunday – Un groupe emo classique formé en 1999

La culture emo est une culture qui lutte souvent avec des maladies mentales telles que la dépression, l’anxiété et l’automutilation. Une grande partie de la culture et de la musique discute ouvertement de ces concepts à travers l’écriture de chansons émotionnelles, la poésie et d’autres formes d’expression artistique. Ces concepts répandus ne sont pas prônés ou glorifiés, mais servent souvent à unir ceux qui auraient pu lutter seuls.

Note de côté : Bien que de nombreux emos puissent s’identifier dans les paramètres mentionnés ci-dessus, beaucoup préfèrent ne pas opérer dans une étiquette. À ce titre, il est important de se rappeler que ce qui constitue finalement « emo » peut souvent être très subjectif.

Contrairement au goth, l’emo n’a jamais vraiment eu la chance d’évoluer au-delà de ce qu’il était. Alors que le goth a engendré de nombreuses nouvelles sous-cultures à partir de son essence (Goth Romantique, Goth Cyber, Goth Victorien, Goth Pastel, etc.), l’emo est plus ou moins devenu une tendance passagère. À son apogée de 2000 à 2010, il était principalement composé de Millennials à l’époque et vit maintenant dans des communautés beaucoup plus petites, à la fois en ligne et hors ligne. La plupart des emos actifs aujourd’hui sont de la génération Z tandis que la plupart des Millennials ont abandonné leurs manières emo pour s’adapter au vieillissement et à la progression dans la vie.

Alors, quelle est la différence entre Emo et Goth ?

Les différences les plus importantes et majeures entre goth et emo se résument principalement à la mode, à la musique et aux visions divergentes de ce que signifie être alternatif et contre-culture.

Pour tout outsider, on pourrait regarder quelqu’un qui est goth et quelqu’un qui est emo et instantanément penser qu’ils sont plus ou moins les mêmes. Bien que l’esthétique générale de vêtements, de cheveux et de maquillage sombres puisse les unir tous les deux en termes de mode et d’apparence, il existe de grandes différences qui séparent de manière unique les deux.

Voici 5 différences importantes entre les sous-cultures Goth et Emo :

  • La sous-culture gothique abrite de nombreuses variations différentes (Goths Romantiques, Goths Cyber, Goths Pastel, Goths Trad, etc.) alors que l’emo est plus ou moins seul
  • La mode gothique a une large gamme de styles différents alors que la mode emo est assez décontractée, limitée et définie
  • La sous-culture gothique comprend des adolescents à des adultes plus âgés alors que l’emo est généralement réservé aux adolescents et aux jeunes adultes
  • La sous-culture gothique a une histoire établie de nombreuses décennies alors que l’emo n’a qu’une histoire relativement jeune
  • La sous-culture gothique pour beaucoup est plus un appel et un mode de vie alors que l’emo est souvent considéré comme une tendance passagère

🧚 Laissons les tourments emo derrière et entrons dans le royaume enchanté des fées gothiques, où la magie et le mystère se rencontrent.

Filles Emo vs Filles Gothiques

Généralement, nous pouvons voir à partir de la comparaison visuelle ci-dessus qu’il y a beaucoup de similitudes et de recoupements entre la mode des filles emo et la mode gothique des filles.

Évidemment, la première similitude est l’esthétique globale sombre et noire. Les deux styles utilisent ces tons sombres comme fondation pour leur style. Malgré cette même base, le style gothique tend à impliquer plus de choses comme des corsets, du cuir, des vestes, des vêtements en maille, des jeans cargo et de nombreux composants accessoires comme des sangles, des harnais, des fermetures éclair et des chaînes. D’autre part, le style emo des filles tend à graviter vers une approche plus décontractée et minimaliste, portant souvent des collants/leggings, des débardeurs et des accessoires plus colorés.

Les coiffures sont un autre point important. Les coiffures gothiques classiques pour filles impliquent souvent des couleurs noires foncées, avec des franges qui ne descendent pas en dessous des yeux, et un large mélange de cheveux longs, moyens et courts. Les coiffures des filles emo, en revanche, sont souvent teintes en un mélange de couleurs et impliquent l’utilisation d’accessoires comme des extensions de cheveux ou de jolis nœuds. Le plus notable pour les coiffures emo pour filles est ce style classique où les cheveux sont donnés beaucoup plus de volume et de « soulèvement » pour une esthétique vraiment belle et unique.

Quelques différences concernant le maquillage, les piercings et les tatouages sont également apparentes. Par exemple, la mode des filles gothiques implique souvent un rouge à lèvres foncé, des tatouages plus marqués, une variété d’emplacements de piercing et souvent une préférence pour un fard à paupières plus lourd. En comparaison, la mode des filles emo implique souvent des couleurs de rouge à lèvres douces, des tatouages minimalistes, des piercings le plus souvent trouvés sur les oreilles, le nez et les lèvres (les snakebites sont généralement les plus courants), avec une préférence plus forte pour l’eyeliner noir que pour le fard à paupières lourd.

Garçons Emo vs Garçons Gothiques

Tout comme leurs homologues féminins, les garçons emo et gothiques partagent beaucoup de similitudes tout en étant simultanément uniques.

Là encore, nous pouvons voir que l’esthétique noire reste la fondation pour la plupart des choix de mode des deux côtés. Les styles gothiques pour hommes présentent souvent des vestes, des gilets, des chemises à col, des bottes ou des chaussures habillées, et contiennent généralement une vibe plus élégante, punk ou métal. Les styles emo pour hommes sont généralement beaucoup plus décontractés, mettant régulièrement en vedette des t-shirts de groupes, des jeans skinny et des chaussures de skate comme Vans ou Converse. Les deux accessoirisent bien, avec les garçons gothiques penchés souvent vers des pendentifs, des chokers, des chapeaux, des chaînes et des pics, tandis que les garçons emo portent souvent des bracelets, des ceintures cloutées, des colliers et des bandanas. Les deux ont souvent une variété de piercings et de tatouages.

Les coiffures pour les garçons emo et gothiques partagent parfois des similitudes, surtout pour les coupes de cheveux courtes à moyennes. Les deux ont presque toujours des cheveux noirs foncés et tandis que de nombreuses coiffures gothiques pour hommes impliquent des cheveux longs jusqu’aux épaules ou au-delà, les garçons emo ne laissent parfois pas pousser leurs cheveux très longs, à l’exception de leurs franges qui reposent souvent pour couvrir les yeux. Les garçons gothiques ont souvent tendance à avoir une coiffure plus naturelle (à l’exception des goths trad, deathrocker et cybergoths), tandis que la plupart des garçons emo lissent leurs cheveux car c’est un trait très commun partagé par les garçons et les filles emo.

Il n’est pas rare que les garçons emo portent du maquillage ou du vernis à ongles, cependant, le maquillage est généralement le plus souvent appliqué sous forme d’eyeliner noir et ne s’étend généralement pas beaucoup plus loin. Les garçons gothiques, en revanche, utilisent souvent plus de maquillage dans leur look régulier, qui comprend des choses comme un eyeliner et un fard à paupières lourds, du vernis à ongles noir et occasionnellement des tons de rouge à lèvres foncés ou doux.

Rappel Amical : Encore une fois, il est important de se rappeler que ce ne sont que quelques généralisations de ce qui est souvent courant parmi ces deux styles de mode emo et gothique, mais aucun de ces éléments ne définit uniquement soit le style emo soit le style gothique.

Résumé des principales différences entre Emo et Gothique

Similitudes clés

  • Les deux utilisent le noir et d’autres tons sombres comme esthétique principale pour leurs styles de mode
  • Les deux sont issus des scènes rock, punk et métal des décennies précédentes
  • Les deux partagent une philosophie alternative ou contre-culture avec un accent sur l’expression individuelle
  • Les deux partagent des modifications corporelles telles que les piercings et les tatouages
  • Les deux sont largement définis visuellement par leur esthétique de mode

Principales différences

  • Goth présente souvent plus sombre, sérieux et sophistiqué où emo présente souvent plus mignon, ludique et sincère
  • Goth a une large démographie d’âge où emo résonne principalement avec les adolescents et les très jeunes adultes
  • La musique gothique et emo contiennent des goûts et des préférences musicales très différents
  • La mode gothique est souvent extravagante, complexe et diversifiée tandis que la mode emo est typiquement simpliste, décontractée et bien définie
  • La culture gothique tend à se concentrer sur une certaine appréciation et célébration pour le sombre, le sinistre et le morbide tandis que la culture emo tend à se concentrer sur l’émotion, la romance, le chagrin d’amour et une mentalité de « jeunesse éternelle »
  • Goth a une longue histoire établie et continue d’exercer son influence à l’échelle mondiale tandis que l’emo a été considéré comme une tendance passagère plus localisée qui est maintenant seulement une ondulation de sa gloire passée

Pensées finales

Eh bien, voilà. Bien que les sous-cultures et les styles de mode emo et gothique partagent beaucoup de recoupements, ils sont également assez uniques dans leurs propres aspects. Chacun apporte ses propres caractéristiques définissant à la table, qui incluent tout, de la mode et de la musique à la philosophie.

Nous avons cherché à couvrir certaines des généralisations les plus courantes parmi chaque style, mais comme nous l’avons mentionné auparavant, il est important de se rappeler qu’il n’y a vraiment pas de boîte dans laquelle ni le gothique ni l’emo peuvent simplement être emballés. Ces deux communautés riches offrent tant et, en fin de compte, c’est à vous de décider ce que vous aimez dans chacune. De là, vous pouvez espérer identifier les choses qui sont importantes pour vous et vous exprimer à travers la mode, la musique et la philosophie de manière à résonner le plus avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Offerte

Retour Simplifié

SAV Français

Transaction Sécurisée

Panier